Précédente Accueil Suivante


Guerguerat8.jpg

Après que les premiers soldats mauritaniens aient relevé notre identité et pris nos passeports,
la route n'est plus recouverte de sable, mais par contre le goudron est complètement abîmé.
Des pans entiers de la route ont été emportés. Si on progresse lentement, on sent tous les cahots.
Mieux vaut rouler à côté, sur le sol naturel qui est dur.